Histoire à méditer : les épitaphes mystères

Classé dans : A méditer | 0
histoire à méditer, un chemin dans un cimetière

Une peur paralysante

C'est l'histoire d'un homme tenaillé par la peur, la peur paralysante. La nuit, il dort mal car il a peur que le jour ne se lève plus jamais. Donc il surveille la venue du soleil et, à chaque aurore, il tombe de fatigue. Les jours de pluie, il s'enferme à l'idée de tomber malade. Bref, tout est prétexte à éviter une rencontre, une confrontation à la vie réelle.

Or, la peur n'a qu'une seule peur... celle d'être quittée. Aussi, cet homme se nourrit de sa peur comme si celle-ci lui servait de raison d'être, car il est plus facile de se plaindre de ses peurs que de les vaincre !

Un jour de printemps, il ose enfin mettre le nez dehors et marche droit devant lui. En fin de journée, il arrive près d'un cimetière. Il commence à déambuler dans celui-ci, sachant que les morts ne représentent aucun danger.

 

L'âge des morts

Néanmoins, une chose étrange attire son attention et le met en alerte : l'âge des morts ! Sur une tombe, il lit : "Ci-gît Marie S. : elle a vécu 332 jours et demi". Sur une autre tombe : "Ci-gît Michel D. : il a vécu 9 jours".

Complètement désorienté par l'âge des morts, il quitte le cimetière pour tenter de percer le mystère dans le village voisin. Sur la place, un Ancien est assis sur une pierre, à l'ombre d'un mûrier. Notre homme le salue et s'assoit à côté de lui. Il l'interpelle alors sur le mystère des inscriptions funéraires.

 

Les jours heureux

Le patriarche à la longue barbe sourit :

"Sachez que dans notre cimetière, depuis la nuit des temps, on écrit sur la tombe du mort le nombre de jours où il a vraiment été heureux, pleinement conscient du bonheur d'être et de vivre en toute simplicité. Car ce sont ces seuls jours qui méritent d'être réellement comptés dans toute vie... Là réside l'essentiel.

 

Retrouvez l'histoire à méditer du mois dernier L'essentiel est à portée de main

0 Partages
Aimez et partagez ma page...