Journée internationale du Sommeil

Classé dans : Sophrologie | 0

Ce 13 mars : Journée du Sommeil

Le sommeil est un sujet important puisque nous passons en moyenne un tiers de notre vie à dormir. Et pourtant, de nombreux français souffrent de troubles dans ce domaine. Au-delà de la fatigue, les conséquences du manque de sommeil sur le long terme peuvent être nombreuses sur la santé.

 

Le manque de sommeil a un effet puissant tant sur le corps que sur l'esprit

Le manque de sommeil provoque des troubles de l’humeur, un manque d’énergie et d’attention, et plus généralement une modification de notre fonctionnement habituel. Une mauvaise nuit entraînera peu de dommages, mais une privation chronique de sommeil augmente les risques d’obésité, de maladies cardiaques, de diabète, d’hypertension, de dépression….

Le constat est que nous malmenons trop souvent notre sommeil, qui est pourtant un moyen de récupérer nos capacités physiques et psychiques.

 

Un sommeil de mauvaise qualité amplifie les troubles de l’humeur et l’anxiété

Après une mauvaise nuit, vous avez tendance à vous sentir plus déprimé et anxieux ? Eh oui, les pensées négatives peuvent tourner en boucle et planter votre moral dans les chaussettes. Le manque de sommeil peut influencer profondément notre santé mentale et avoir un impact sur notre niveau d’énergie et notre motivation, diminuant notre capacité à faire face au stress. Il peut aussi nous rendre plus irritable et augmenter les risques de tristesse et de mauvaise humeur.

 

Le stress et le sommeil sont étroitement liés

Le stress peut nuire à la qualité du sommeil tout comme un sommeil insuffisant peut augmenter le niveau de stress.

Le stress provoque la libération d’hormones qui augmentent la fréquence cardiaque et qui préparent le corps à réagir, notamment en cas de danger. Si ce processus a été vital afin d’assurer la survie humaine au cours des premiers stades de l’évolution, il se déclenche aujourd’hui dans des situations qui ne constituent pas une menace vitale, comme dans le cas des problèmes au travail ou des difficultés relationnelles.

Un état de stress peut retarder l'endormissement et/ou provoquer des réveils nocturnes. Le manque de sommeil peut alors causer un stress supplémentaire.

 

Mais comment sortir de cette spirale ?

En réduisant le stress... notamment par la pratique de la sophrologie ! Un exercice quotidien de 10 à 30 minutes permet de diminuer le stress et améliorer la qualité du sommeil.

L’exercice physique est également un outil utile pour améliorer la santé mentale et physique. D’autres techniques facilitent également un meilleur sommeil : s’alimenter sainement, réduire la consommation de caféine et d’alcool, éviter les écrans avant le coucher, créer une routine (boire une tisane, lire un livre…), respecter des horaires réguliers de coucher…

 Réduire le stress est essentiel pour retrouver un bon sommeil !

 

52 Partages
Aimez et partagez ma page...