Les bienfaits du lâcher-prise en amour

Classé dans : Article, Sophrologie | 0
l'amour au quotidien

La Saint-Valentin...

La Saint-Valentin vient ponctuer ce mois de février en rendant honneur aux amoureux. Ce rendez-vous annuel enthousiasme certaines personnes pour qui ce jour est l’occasion d’échanger des attentions particulières, alors que d’autres vivent cette journée comme tout autre jour de l’année. Le problème avec le 14 février, c’est qu’on s’attend parfois à être surpris… et on l’est parfois par l’absence de cadeau ! Fleurs, bijou, soirée en amoureux, sac à main ou appareil électrique… « s’il m’aime, il doit m’offrir quelque chose à la Saint-Valentin », pensant à l’inverse « s’il ne m’offre rien à la Saint-Valentin, c’est qu’il ne m’aime pas » (mais d’où vient donc cette croyance ?). D’autres iront même jusqu’à penser « s’il m’aime, il doit m’offrir le sac à main que j’ai repéré il y a 6 mois dans la vitrine du magasin machin » imaginant que leur conjoint sait lire dans leurs pensées et possède une mémoire d’éléphant.

Et si aimer, c'était arrêter d'être en attente ? Et si aimer, c’était tout simplement lâcher prise ?

Lâcher prise, c’est cesser de se battre contre quelque chose qu’on ne peut pas changer

Vous désirez réellement ce nouveau sac à main ? N’attendez pas que votre conjoint se lance dans un exercice de télépathie, au risque d’être déçue. Exprimez-lui clairement votre demande, cela sera plus efficace et évitera toute déception. Sinon ne vous plaignez pas de ne pas avoir reçu le cadeau de vos rêves ;-). Lâcher prise, c’est cesser d’avoir des attentes vis-à-vis de l’autre et oser exprimer ses besoins. En lâchant prise, vous conservez toute votre énergie pour agir plutôt que de la gaspiller à vous entêter.

Lâcher prise, c’est aussi laisser à l’autre sa liberté

Lâcher prise, c’est oser exprimer une demande. Si votre demande est acceptée, parfait ! Vous voulez ce sac... et vous l’aurez. Sachez néanmoins qu’une demande n’est pas une commande. Ainsi, si votre conjoint ne répond pas favorablement à votre demande, c’est son choix, sa liberté. Il vous exprime ses propres limites et cela n'a absolument rien à voir avec l'amour qu'il vous porte.

Le lâcher-prise est l’opposé du contrôle

Si le jour de la Saint-Valentin votre conjoint, parce qu'il rentre du boulot les mains vides, vous découvre d'humeur boudeuse, c'est que vous êtes dans le contrôle. Nous voulons parfois avoir le contrôle sur la façon dont les choses se déroulent, sur le comportement des personnes qui nous entourent, sur la météo, les résultats scolaires des enfants, les fréquentations de nos proches… mais cette manière de faire n’apporte aucun bénéfice. D’ailleurs avons-nous réellement le pouvoir de tout contrôler ?  Ce besoin de contrôle conduit au stress et parfois à l’épuisement. Cette volonté de contrôle agit dans le mental, nous coupant ainsi de l’instant présent.

Lâcher prise est un acte qui consiste à accepter les choses comme elles se présentent. C’est se donner le droit de laisser faire, quelqu’en soit le résultat.

La sophrologie vous aide à lâcher-prise et à vous éloigner du contrôle. A l’écoute de vos ressentis à travers vos sens, vous apprenez à moins stimuler votre mental. Vous modifiez votre façon de vivre les choses et apprenez à mieux gérer vos émotions.

Valentin, Valentine, comment s’est passée cette fête pour vous ?

 

 

18 Partages
Aimez et partagez ma page...